Apres la longue période de sécheresse, fin novembre a vu quelques pluies qui ont remis quelques eaux dans les rivières. L’attente était telle chez les kayakistes de l’ALC que la cote faible de la Tille à Arceau les a poussés à sortir.

C’était maigre mais après ce manque de pratique et ce long temps d’attente enfin les épaules ont pu se dérouiller et c’était bon.